Ventilation VPH : qu’est-ce que c’est ?

La Ventilation Positive Hygroréglable ou VPH s’appuie sur le principe inverse de la ventilation traditionnelle. Plutôt que d’extraire mécaniquement l’air de votre maison en l’aspirant pour la rejeter à l’extérieur, elle insuffle de l’air préalablement filtré, purifié et réchauffé et dans votre maison. C’est pour cette raison que l’on parle de ventilation « positive ».

Maîtriser la qualité de l’air

Contrairement aux idées reçues, l’air extérieur est souvent moins pollué que l’air intérieur. La VPH permet de rester maître de la qualité de l’air chez soi. L’air est insufflé silencieusement après avoir été filtré, purifié à l’aide d’un purificateur d’air, tempéré par un réchauffeur, et déshumidifié. L’air vicié et humide qui restait dans votre maison est évacué à l’extérieur par phénomène de surpression par les points d’aération existants de votre maison. La VPH permet ainsi de lutter contre les polluants, les acariens et autre source d’allergie, ainsi que contre l’humidité, source de condensation et de moisissures.

Un chauffage plus efficace

La surpression créée par la VPH assure un équilibre des masses d’air dans le logement (stratification de l’air). La récupération de l’air chaud sous plafond est donc répartie uniformément. C’est un gain d’économie d’énergie. Un air chauffé par surpression reste au sol et limite vos besoins de chauffage.

Découvrez aussi la ventilation simple flux hygro A ou B, les grands standards de la ventilation.